• poème deprévert : la grasse matinée

    poème que j'aime beaucoup
    La Grasse Matinée

    Jacques Prévert

    Il est terrible
    le petit bruit de l’œuf dur cassé sur un comptoir d’étain
    il est terrible ce bruit
    quand il remue dans la mémoire de l’homme qui a faim
    elle est terrible aussi la tête de l’homme
    la tête de l’homme qui a faim
    quand il se regarde à six heures du matin
    dans la glâce du grand magasin
    une tête couleur de poussière
    ce n’est pas sa tête pourtant qu’il regarde
    dans la vitrine de chez Potin
    il s’en fout de sa tête l’homme
    il n’y pense pas
    il songe
    il imagine une autre tête
    une tête de veau par exemple
    avec une sauce de vinaigre
    ou une tête de n’importe quoi qui se mange
    et il remue doucement la mâchoire
    doucement
    et il grince des dents doucement
    car le monde se paye sa tête
    et il ne peut rien contre ce monde
    et il compte sur ses doigts un deux trois
    un deux trois
    cela fait trois jours qu’il n’a pas mangé
    et il a beau se répéter depuis trois jours
    Ça ne peut pas durer
    ça dure
    trois jours
    trois nuits
    sans manger
    et derri ère ces vitres

    ces pâtés ces bouteilles ces conserves
    poissons morts protégés par les boîtes
    boîtes protégées par les vitres
    vitres protégés par les flics
    flics protégés par la crainte
    que de barricades pour six malheureuses sardines…
    Un peu plus loin le bistro
    café-crème et croissants chauds
    l’homme titube
    et dans l’intérieur de sa tête
    un brouillard de mots
    un brouillard de mots
    sardines à manger
    œuf dur café-crème
    café arrosé rhum
    café-crème
    café-crème
    café-crime arrosé sang!…
    Un homme très estimé dans son quartier
    a été égorgé en plein jour
    l’assassin le vagabond lui a volé
    deux francs
    soit un café arrosé
    zéro franc soixante-dix
    deux tartines beurrées
    et vingt-cinq centimes pour le pourboire du garçon.
    Il est terrible
    le petit bruit de l’œuf dur cassé sur un comptoir d’étain
    il est terrible ce bruit
    quand il remue dans la mémoire de l’homme qui a faim.
    « vista ou xp : qu'en pensez vous ?le beaujolais et rené fallet »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 21 Novembre 2008 à 01:32
    Celui là je le lirai demain euh tout à l'heure !
    2
    Vendredi 21 Novembre 2008 à 05:32
    Jackie

    J'aime bien Prévert.

    Petit problème, la couleur jaune sur fond blanc, ce n'est pas très lisible.

    Merci et bonne journée

    Jackie

    3
    Vendredi 21 Novembre 2008 à 05:38
    comme j'aimerais pouvoir faire la grace matinee passe une bonne fin de semaine bisous
    4
    Vendredi 21 Novembre 2008 à 12:04
    revelise

    Coucou cerisette, une très jolie poésie, pour répondre à tes coms pour avoir accès au forum il faut faire partie de la communauté, tu cliques dans la communauté pour dans forum et là tu peux soit participer à la discussion soit créer un sujet toi même, bonne journée bisous

    5
    Vendredi 21 Novembre 2008 à 12:24
    Chanson qui colle toujours à l'actualité malheureusement.bises.babsy
    6
    Vendredi 21 Novembre 2008 à 13:07
    LA PETITE PUCE

    Jacque Prévert j'adore ses poèmes... merci pour ce partage... bisous

    7
    Vendredi 21 Novembre 2008 à 14:13
    chris

     comme quoi les bonne choses non jamais de fin

    a biento^t                                 chris

             bizzz

    8
    Vendredi 21 Novembre 2008 à 16:42
    fanfan
    très beau poème et qui est d'actualité!
    9
    Samedi 22 Novembre 2008 à 20:36
    Mélina

    hum un vrai délisse !


    nan mais vraiment c'est du hazar ! rare sont les fois ou j'enpreinte des livres au CDI et la j'en ai pris un jeudi, ce matin j'ai commencé à le lire et j'ai vu ce poème à l'interieur XD (normal ce sont les poèmes de jacques Prévert) décidement sur ton blog, vive les surprises !

    10
    Samedi 22 Novembre 2008 à 21:20
    Ca fait plaisir de repasser. J'ai eu quelques problèmes pour avoir accès à ton blog. Je fais un petit tour sur tes photos. A bientôt.
    11
    Dimanche 23 Novembre 2008 à 11:26
    Callophrys
    et combien ont faim actuellement et meurent de froid ...
    12
    Vendredi 28 Novembre 2008 à 09:52
    eleonor
    Du bon, du bon mais je préfère Prévert à Fallet...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :