• defi d'avril : contre l'excision

     je vous lance un nouveau défi pour avril en communauté avec missnefer

    LAISSEZ VOS PARTICIPATIONS SUR LE PROCHAIN ARTICLE APRES CETTE PRESENTATION  JE RAPPELLE QUE J'ACCEPTE LES CREATIONS,POEMES OU ARTICLES

     

     

    contre l'excision

    voici les tubes , que je vous ai concocté mais vous me faites ce que vous voulez , création, article ou poème

     

     

    defi d'avril : contre l'excisison

     

    defi d'avril : contre l'excisison

     

    defi d'avril : contre l'excisison


    ma créa

    defi d'avril : contre l'excisison

     

    defi d'avril : contre l'excisison

    création pour ce défi

     

     

     

     

    hebergeur image chez missnefer

     

    A en croire le dernier rapport de l’UNICEF « plus de 70 millions de filles et de femmes ont subi des mutilations génitales dans 28 pays d’Afrique, plus le Yémen ». Bien évidemment il faut prendre ce chiffre pour un ordre de grandeur, comme le révélateur de l‘ampleur d’une pratique qui perdure malgré les résistances qui se font jour, non seulement dans les pays dits occidentaux, mais également en Afrique. En majorité, sinon unanimement, les Etats, la condamne désormais.

    Pour autant elle a la vie dure. Régulièrement certains lui donnent une légitimité religieuse. Le Coran là encore à bon dos. Fort heureusement une autre lecture des textes s’impose qui n’autorise pas l’excision.

    le reste   ici

     

     

    Excision (Nino Ferrer)

     

    Petite Lili toute seule tout en haut de la tour
    attend le crépuscule ainsi qu’un peu de fraîcheur
    mais le crépuscule est complètement suffoquant
    charmant après-midi d’été, vraiment charmant.
    Petite Lili vient justement d’avoir douze ans
    elle connaît l’amour, mais elle est trop jeune pour l’instant
    on en parlerait dans tous les sacrés journaux
    rien n’a changé depuis Juliette et Roméo
    Petite Fille…
    La petite Mamahu sous un soleil africain
    vient de devenir une femme et ne se sent pas très bien
    quatre grand-mères la tiennent solidement
    pendant que le sorcier s’avance d’un air menaçant.
    La petite Mamahu vient juste d’avoir douze ans
    elle connaît l’amour, mais elle a trop mal pour l’instant
    elle pleure pour la religion de ses ancêtres
    pendant qu’on lui arrache son petit bout de raison d’être
    Petite Fille…
    La petite Ming couchée sous la froide terre
    n’a jamais vraiment su ce que vivre veut dire
    un gros morceau d’acier l’a complètement déchirée
    et pas un homme n’était là pour l’entendre crier.
    La petite Ming venait tout juste d’avoir douze ans
    elle connaissait l’amour mais elle est trop morte pour l’instant
    on en parle un petit peu dans les sacrés journaux
    puis on parle d’autre chose, on va danser disco
    Petite Fille…

     

     

     

    et

    defi d'avril : contre l'excision

     

    Votre publicité ici ?

  •  

     

     

    je rappelle ,  le défi est ici:

    par bertrand

     

     

     

    nouvelle participation au défi contre l'excision

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    21 commentaires
  • je clos le défi d'avril par cette petite création où se mélange la candeur et l'horreur

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    25 commentaires
  •  

    chez isapi

     

    un espoir que j'ai trouvé sur le net 

     

     

     

    Victoire sur l'excision - Pierre Foldes, le chirurgien qui redonne l'espoir aux femmes mutilées

    ici

     mais le mieux ne serait il pas que ces pratiques barbares cessent

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    83 commentaires
  • L’une enfonce, le front brillant,
    N’importe quoi pour sculpter encore
    Ce qui peut rester, cela fait du sang
    Et pourtant les cris ne sortent pas de là, peut-être je connaissais l’endroit,
    Trop tard, dans la chambre ou dans la cour,
    Clouée par terre jusqu’à ce que je meure
    Après je tourne la tête, un récipient se repose à côté de moi
    Je le regarde mais je n’arrive pas à me réveiller du tranchant
    Les jambes tenues, une petite fille gémit encore
    De la taille d’une tête d’épingle
    L’orifice laissé par les bouts de fils ou les épines
    Va servir
    Femme titube tout au long de sa vie
    Voilà comment la crainte devient une plante féminine
    Et comment
    Ce qui coule sur les cuisses n’a pas de nom
    Je ne parle pas


    UN SOIR D’ÉTÉ
    Le temps d’ouvrir, de refermer la porte de l’armoire
    Une fine brûlure passe dans mon sexe, et s’en va
    C’est vrai,
    On aurait pu
    Son poids
    Transpirant de me tenir
    Une femme aurait pu m’écarter les jambes
    Chercher à m’écarter les jambes
    Même si les cris ne sortent pas de là
    Tout ce que le couteau prend hurle
    Les jambes tenues, une petite fille gémit encore
    Un récipient se repose
    Une main passe vite sur son front
    Elle coule des yeux tant le sexe est réellement
    Cousu
    Femme titube tout au long de sa vie
    Voilà comment la crainte devient une plante féminine
    Et comment
    J’ouvre encore l’armoire
    Pas pour regarder dedans
    Mais pour ne plus bouger
    Ou bouger
    Puisque c’est comme je veux,
    Même nue, c’est comme je veux
    Ariane Dreyfus
    (8-11 janvier 2012)

    Excision
    Doit rimer avec interdiction

    Ces femmes sont mutilées
    Il faut les sauver

    C'est un calvaire
    Qui, aujourd'hui, n'a plus de repères

    Elles ont droit de ressentir
    Tout comme nous, du plaisir

    Petit bout de peau
    Qui est pourtant si beau...

                                           par sourour

     

    excision-Cerise.png

    par lady marianne

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    59 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique