• 7ème participation au défi sur l'automne

    7ème participation au défi sur l'automne

     

    chez lady marianne ici

     

    et sur mon blog 

    arts et peinture

    un poème de bibi

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    18 commentaires
  • automn

     

    et comme d'hab une petite visite s'impose pour la remercier

    par nadouche

    Partager via Gmail Delicious Yahoo!

    18 commentaires
  • journée

     

     

    par emma

     

     

    5ème participation au défi sur l'automne

     

    une de moi

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    25 commentaires
  • bonne soirée

    journée

    par emma

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    21 commentaires
  •  

    n'oubliez pas une petite visite pour les remercier de cette participation

     

    http://au-bonheur.eklablog.com/

     

    par dany du blog viens et au bonheur

     

     

     

    Automne

     

     

     

     

     

    Automne

     

     

     

    Et pour le plaisir ce poème de Verlaine

     

     

     

    Les sanglots longs
    Des violons
    De l’automne
    Blessent mon cœur
    D’une langueur
    Monotone.
    Tout suffocant
    Et blême, quand
    Sonne l'heure,
    Je me souviens
    Des jours anciens
    Et je pleure
    Et je m'en vais
    Au vent mauvais
    Qui m'emporte
    Deçà, delà,
    Pareil à la
    Feuille morte.

     

     

     

     

     

    Pour info ce ci est le poème original

     

     

     

    Charles Trenet a notamment réalisé une chanson à partir de ce poème, où il a choisi de dire « bercent mon cœur », probablement pour rendre le texte plus consensuel. Georges Brassens, ayant repris la chanson de Trenet, y remettra la strophe originale.

     

     

     

    La première strophe , légèrement altérée, a été utilisée par

     

    Radio Londres le 5 juin 1944 à 21 h 15

     

    "les sanglots des violons d'automne, bercent mon coeur d'une langueur monotone"

     

    citation que  tout le monde connait je pense

     

     

     Version musicale de Trenet et...............

    le reste

    chez missnefer

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    16 commentaires
  • merci à tous ceux qui veulent bien participer , une petite visite s'impose pour les récompenser de leur gentillessehebergeur d'image

     

    Le secret pour gagner: Une action après l’autre, une balle après l’autre, un match après l’autre, une saison après l’autre. (Louis Fernandez)

     

    hebergeur d'image

     

     

    Il pleut des feuilles jaunes
    Il pleut des feuilles rouges.

     

    L’été va s’endormir
    et l’hiver va venir sur la pointe de ses souliers gelés.
    (Anne-Marie Chapouton)

    AutomneTortueMOuvDrole4 

    L’AUTOMNE


    Les écoliers bronzés ont repris leur cartable,      
    Ont troqué le maillot contre un imperméable.       
    Ils ont toujours, pourtant, la têtes dans les pins, 
    Pleine des souvenirs qu’ils content aux copains...   

    Les vendanges ont fait, dans l’été finissant,       
    Couler de leur raisin, le nectar réchauffant        
    Le cœur de nos hivers. Dans les pins, les fougères
    Habillent de marron le toit des palombières.       

    Le cèpe renaissant a remis l’escargot             
    Sur sa tête, qui fend la mousse gorgée d’eau,   
    Dont la feuille, en mourant, a fait son lit doré. 
    Puis le grillon s’est tu dans les pins mordorés... 

    Et l’orage et le vent, la terre ont refroidie.    
    Les brouillards du matin, leur laine ont épaissie.
    L’écharpe au cou, déjà, l’écolier s’en protège.   
    Sait-il qu’à la saison il donne un goût de neige ?       

    2ème participation au défi pour l'automne

     

    par chez sourour , toujours présente lors des défis

     

     

     

    l'Automne.

     

    Voici l'automne, et je m'étonne,

     

    Que les arbres de mon jardin,

     

    Pleurent feuilles soir et matin.

     

    Q'elles soient marron, jaunes ou rouges,

     

    Au moindre souffle d'air, elles bougent,

     

    Et s'arrachent au premier vent,

     

    Qui les emporte méchamment.

     

    Pas la peine d'être aussi belles,

     

    Pour ne pas rester éternelles.

     

    Jean Glauzy.

     

     

    chez  Chrystale

    vous vous trouvez sur la page d'accueil ensuite vous vous balladez sur son blog à partir des rubriques à gauche

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    25 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique