• " le plat pays "

    lorsque je vois la campagne belge ,ses canaux bordés de peupliers , je ne peux m'empécher depenser à jacques Brel et à son plat pays qu'il chantait avec tant de sensiblité
    Avec la mer du Nord pour dernier terrain vague
    Et les vagues de dunes pour arrêter les vagues
    Et de vagues rochers que les marées dépassent
    Et qui ont à jamais le cœur à marée basse
    Avec infiniment de brumes à venir
    Avec le vent de l'est écoutez le tenir
    Le plat pays qui est le mien

    Avec des cathédrales pour uniques montagnes
    Et de noirs clochers comme mâts de cocagne
    Où des diables en pierre décochent les nuages
    Avec le fil des jours pour unique voyage
    Et des chemins de pluie pour unique bonsoir
    Avec le vent d'ouest écoutez le vouloir
    Le plat pays qui est le mien

    Avec un ciel si bas qu'un canal s'est pendu
    Avec un ciel si bas qu'il fait l'humilité
    Avec un ciel si gris qu'il faut lui pardonner
    Avec le vent du nord qui vient s'écarteler
    Avec le vent du nord écoutez le craquer
    Le plat pays qui est le mien

    Avec de l'Italie qui descendrait l'Escaut
    Avec Frida la blonde quand elle devient Margot
    Quand les fils de Novembre nous reviennent en Mai
    Quand la plaine est fumante et tremble sous Juillet
    Quand le vent est au rire, quand le vent est au blé
    Qand le vent est au sud, écoutez le chanter
    Le plat pays qui est le mien
    cerisette
    « le " patio "tombez malade aujourd'hui , demain il sera peut-etre trop tard »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    mom
    Mercredi 28 Mai 2008 à 19:25
    mom
    tu pouvais pas me faire plus plaisir !!! effectivement je suis un grand fan de Brel ...à bientot
    2
    Jeudi 29 Mai 2008 à 09:29
    laé
    très joli tableau ! des couleurs très douces... bises et bonne journée
    3
    Jeudi 29 Mai 2008 à 11:10
    Jolies peintures que voilà,puisque je suis revenue en arrière,voir également le patio. En plus,l'accompagnement de cette peinture,avec Brel,sublime. Bisous du Sud-Ouest,ou on se demande ou est passé le soleil,qui fait de rares apparitions. Aimée
    4
    Jeudi 29 Mai 2008 à 12:38
    COLETTE
    QUEL MAGNIFIQUE CHANSON ON EN FAIT PLUS BEAUCOUP DES COMME SA MERCI BISOUS COLETTE
    5
    Jeudi 29 Mai 2008 à 18:48
    Coucou, Cerisette ! J'aime bien ta peinture... Entre deux pannes d'internet, j'ordonne les liens de sites des matelots. Ton adresse est le plus souvent fausse quand tu la laisses dans un commentaire ("ce blog n'existe pas") ! Je l'ai relevée chez Val'r ce jour ;) Essaye d'indiquer la bonne ! Gros bisous
    6
    Vendredi 30 Mai 2008 à 07:06
    C'est fou il y a aussi les peupliers dans mon 106ème. Je ne connaissais pas bien Brel, si ce n'est les quelques chansons bien connues. Depuis que je navigue sur Over-Blog, j'en apprends bien plus sur lui grâce à vos articles.
    7
    Vendredi 30 Mai 2008 à 20:31
    superbe chanson, j'aime beaucoup jacques brel,je découvre ton blog, je reviendrai poursuivre ma découverte bonne soirée
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :