• le portrait d'un oiseau


     

     

    Peindre d'abord une cage avec une porte ouverte,
    Peindre ensuite quelque chose de joli, de simple et de beau,
    Placer ensuite la toile contre un arbre ou dans un jardin.

      

    Se cacher derrière l'arbre, silencieusement sans bouger...
    Parfois l'oiseau arrive vite, ou bien des années après,
                   Ne pas se décourager : attendre.

      

    Si l'oiseau arrive, attendre que l'oiseau pénètre dans sa cage,
    fermer alors tout doucement la porte avec le pinceau,
    Puis effacer un à un tous les barreaux... Peindre ensuite le
    vert feuillage, la fraîcheur du vent, la poussière du soleil,
    le bruit des bêtes, de l'herbe dans la chaleur de l'été.

      

    Si l'oiseau chante c'est bon signe, vous pouvez alors signer le
    tableau en arrachant tout doucement une des plumes de l'oiseau
    et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau.

    jacques prévert

    « gif violet :le printemps des papillonsarkozy et delanoé »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Mars 2009 à 02:40
    Bonjour depuis canton (Guangzhou) Sud de la chine. c'est trop d'encens les yeux pleurent Bonne journée du mardi amitiés de canton Qing et rené A bientôt sur: http://belgique-chine.over-blog.com La Chine hors des sentiers battus, par le tourisme.
    2
    Mardi 24 Mars 2009 à 04:10
    Bonjour depuis Canton (Guangzhou) Chine,un excellent texte,merci mr prevert , bonne journée. bye http://dany.enchine.over-blog.com/
    3
    Mardi 24 Mars 2009 à 06:13
    très joli hommage aux peintres
    4
    Mardi 24 Mars 2009 à 06:46
    Pauline
    ohh mon coeur se serre... une récitation que j'avais apprise à l'école primaire....
    bonne journée
    5
    Mardi 24 Mars 2009 à 08:02
    gypsy
    hello merci pour ce joli texte de Prévert ! belle journée bisous
    6
    Rem
    Mardi 24 Mars 2009 à 08:16
    Rem
    Très poétique et frais.Bonne journée
    7
    Mardi 24 Mars 2009 à 08:42
    Un joli poème de prévert, qui sent l'enfance et nos années primaires ;-)

    Bonne semaine Cerisette ^^
    8
    Mardi 24 Mars 2009 à 09:09
    Roby
    Un bien joli poème ....
    Belle journée . Bisous @++
    Roby
    9
    Mardi 24 Mars 2009 à 09:09
    J'adore ce poème de Prévert! d'ailleurs, j'adore tout Prévert!

    Bonne journée ;=)))

    Bisous
    10
    Mardi 24 Mars 2009 à 09:16
    maria
    ooohhh ça fait trop longtemps que je n'ai pas lu ce poème... j'aime beaucoup comme la plupart des textes de Prévert... merci pour cette petite excursion dans les profondeurs de ma mémoire...
    11
    Mardi 24 Mars 2009 à 11:17
    Nettoue
    C'est la seule manière civilisée de mettre unoiseau en cage ! Vive la liberté de plus en plus péniblement acquise
    Bisous Cerisette
    Nettoue
    12
    Mardi 24 Mars 2009 à 13:48
    Lmvie
    Prévert un de me slivres de chevet...
    Bisous
    13
    Mardi 24 Mars 2009 à 15:03
    Amanéda
    J'ai gardé une âme d'enfant et j'aime beaucoup les poèmes de Prévert.
    Bisous
    14
    Mardi 24 Mars 2009 à 18:55
    Louisette
    J'aime beaucoup Prévert, mais je ne connaissais pas
    ce joli  poème de lui.Merci de le faire connaitre.

    15
    Mardi 24 Mars 2009 à 19:25
    Bonsoir Cerisette,

    Une des rares poésie dont je me souviens l'avoir apprise en primaire ..

    @+
    16
    Mercredi 25 Mars 2009 à 20:35
    hookinette
    ho!! je l'ai apprise toute petite!!!!!!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :