• la guerre par jacques prévert

    La guerre 

     

    Vous déboisez

    Imbéciles

    Vous déboisez

    Tous les jeunes arbres avec la vieille hache

    Vous les enlevez

    Vous deboisez

    Imbeciles

    Et les vieux arbres avec leurs vieilles racines

    Vous les gardez

    Et vous accrochez une pancarte

    Arbres du bien et du mal

    Arbres de la victoire

    Arbres de la liberté

    Et la forêt deserte pue le vieux bois crevé

    Et les oiseaux s'en vont

    Et vous restez là à chanter

    Vous restez là

    Imbéciles

    A chanter et à défiler.

     

     

    Jacques PREVERT
    « adwardsle gif : joyeux noel »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 07:23
    Charles Daney
    Et l'on bitumera, le sol sera tout noir et nous mettrons des statues sur les places noircies des villes et des parcs.
    2
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 07:44
    De circonstance pour le 11 novembre !
    Bravo Cerisette.
    Gros bisous
    Jean-Yves
    3
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 09:08
    lesjardinsdely
    Je ne connaissais pas cette poésie de Prévert, tu l'as bien choisie,bravo Cerisette !   Bises.
    4
    mom
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 09:19
    mom
    bien ce poème! bonne journée
    5
    Rem
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 09:20
    Rem
    Un bel hommage pour ce jour. Bises
    6
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 09:29
    Philippe
    Bon 11 novembre
    7
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 09:48
    gypsy
    coucou Cerisette
    beau texte de Prévert!une bonne journée à toi ! bisous
    8
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 10:38
    linou
    je ne connaissais pas ce poème
    dure réalité mais très beau !!!
    j'adore cet écrivain et les poésies apprises petite
    bisous
    line
    9
    ema
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 13:19
    ema
    Ta participation est très belle Cerisette. Concernant le poème et bien que dire, l'homme continue de plus belle son imbécilité. Je suis devenue très triste de l'humanité alors qu'avant j'avais beaucoup d'espoir. Bon mercredi Cerisette, bisous.
    10
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 13:30
    Ce poème est de circonstance. Merci. Bises.  Malika.
    11
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 20:11
    Anne-Marie
    Un petit coucou sur ce triste poème.
    Bisous.
    12
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 20:36
    Jackie
    Magnifique poème merci Cerisette et
    Bisous
    Jackie
    13
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 22:48
    salut
    c'est pas beau la guerre
    bonne soirée
    un clic
    14
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 23:39
    Louis-Antoine83
    14-18 : Les 19 derniers jeunes du village de Châteauneuf-les-Moustiers avaient été appelés par l'armée pour combattre les Allemands. Aucun n'est revenu ... et le village est mort.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :