• poème pour la paix

    POÈMES POUR LA PAIX (1918)

    Monde ébloui, 
    Monde étourdi.

    I

    Toutes les femmes heureuses ont
    Retrouvé leur mari - il revient du soleil
    Tant il apporte de chaleur.
    Il rit et dit bonjour tout doucement
    Avant d'embrasser sa merveille.

    II

    Splendide, la poitrine cambrée légèrement,
    Sainte ma femme, tu es à moi bien mieux qu'au temps
    Où avec lui, et lui, et lui, et lui, et lui,
    Je tenais un fusil, un bidon - notre vie!

    III

    Tous les camarades du monde, 
    O! mes amis!
    Ne valent pas à ma table ronde
    Ma femme et mes enfants assis, 
    O! mes amis!

    IV

    Après le combat dans la foule, 
    Tu t'endormais dans la foule.
    Maintenant, tu n'auras qu'un souffle près de toi, 
    Et ta femme partageant ta couche
    T'inquiétera bien plus que les mille autres bouches.

    V

    Mon enfant est capricieux -
    Tous ces caprices sont faits.
    J'ai un bel enfant coquet
    Qui me fait rire et rire.

    VI

    Travaille.
    Travail de mes dix doigts et travail de ma tête, 
    Travail de Dieu, travail de bête,
    Ma vie et notre espoir de tous les jours,
    La nourriture et notre amour.
    Travaille.

    VII

    Ma belle, il nous faut voir fleurir
    La rose blanche de ton lait.
    Ma belle, il faut vite être mère, 
    Fais un enfant à mon image...

    VIII

    J'ai eu longtemps un visage inutile, 
    Mais maintenant
    J'ai un visage pour être aimé,
    J'ai un visage pour être heureux.

    IX

    Il me faut une amoureuse, 
    Une vierge amoureuse, 
    Une vierge à la robe légère.

    X

    Je rêve de toutes les belles
    Qui se promènent dans la nuit, 
    Très calmes, 
    Avec la lune qui voyage.

    XI

    Toute la fleur des fruits éclaire mon jardin, 
    Les arbres de beauté et les arbres fruitiers.
    Et je travaille et je suis seul dans mon jardin.
    Et le soleil brûle en feu sombre sur mes mains.

    paul éluard



    « le blog de nathalieà tous : jeudi : un article seulement disant ma façon de penser »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 18 Mars 2009 à 02:06
    Bonjour depuis Canton (Guangzhou) Chine, un superbe texte, il vaut mieux tenir la main d'un enfant qu'un fusil , bonne journée. bye http://dany.enchine.over-blog.com/
    2
    Mercredi 18 Mars 2009 à 05:35
    Jackie
    Merci pour ce beau poème
    Bises
    Jackie
    3
    Mercredi 18 Mars 2009 à 07:16
    canelle556
    Que du bonheur Paul Eluard , on ne se lasse pas, bises
    4
    Mercredi 18 Mars 2009 à 08:03
    gypsy
    kikou  merci Cerisette pour ce poème bisous
    5
    Mercredi 18 Mars 2009 à 11:44
    fanfan
    très beau poème  qui nous parle !
    bonne journée; bisous
    6
    Mercredi 18 Mars 2009 à 13:35
    SOUROUR
    un grans salut une bonne journée et merci pour tout ce beau parrtage
    7
    Mercredi 18 Mars 2009 à 18:07
    Louisette
    Superbe texte, je ne sais si le lien va marcher, mais ton gif jaune  m'a donné envie de t'envoyer celui ci
    http://www.twienen.com/Children/Children%20from%20al%20over%20the%20world/Childrenfromalovertheworld.html
    8
    midolu
    Samedi 9 Juillet 2011 à 00:10
    midolu
    Merci de me rappeler ces mots qui disent tant de choses ...
    Bises à toi, Cerisette
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :