• ma ptite vie , mes amours : gifs et fonds de blogs

     un petit tour                   ici
    Les Sept sages

    Au coin de cette cheminée, sept sages
    Partant à rigoler, en pensant à tout et à rien
    Dans la maisonnée, il y avait partage
    Ce sentiment aisé que l'on connaissait bien

    Ils avaient l'air joyeux, buvant paroles et bières
    Tant leur repas abondant répondait à chacun des estomac
    On aurait au aucune peine à voir leur mère
    Assise, cette femme, et ridée pas à pas

    Savaient-il tous quel monde diriger ?
    La vie déciderai, elle même de leur sort
    Et quand elle y arrivera, la nuie tomberait
    Mais chacun dormira et la flamme dira la mort

    Fév 2000

    ******

    Dans le jardin

    Les deux pieds en tailleur
    Les yeux colés au soleil
    Ce doux parfum au nez de fleurs
    Qui ne se lasse jamais du soleil

    Les mains qui touchent l'herbe verte
    Le corps détendu comme dans un rêve
    Et cette feuille qui soudain, certes
    Romps le charme ou la vision brêve

    pas de date

    *******
    L'amour en moi

    Malgré mon tempérament de feu
    Mais si je pouvais arreter un peu
    Tant de manières, incapable de contrôler
    Mes ipulsions, j'ai eu peur, j'ai crié

    Parmis tes sourires, ta joie mal cachée
    Semblant découvrir ton armure tellement dorée
    Mes services, les meilleurs, que je te donne
    A tes oreilles mes rires, mon coeur sonne

    Tu m'aimes, je t'aime, tu le sais toujours
    Dans tes bras j'aimerai rester par amour
    Prisonnière, emprisonne-moi, serre-moi très fort
    Les yeux fermés tu seras, pendant que je m'endors...

    janvier 1999

    ******
    Rencontre fantastique

    Assise au bord de l'inconnu,
    Les mains jointes, la tête nue,
    Je t'observe avec un sourire d'ange
    Même qualifié d'un peu étrange

    Pourtant tu es insensible à mes regards
    Et je lâche prise et te laisse seul
    Sans doute, me dires-tu de tes yeux hagards
    Que je porte peut-être le deuil

    Mais mon unique chance ce soir
    Est de te parler et t'écouter
    Parce que j'ai besoin de croire
    Que la mort n'est pas si dure à passer

    27 mai 1999

    *******
    Toi & tes mots

    J'ai appris à te connaître
    Tes paroles sont celles d'un sage
    Desfois je me vois apparaître
    A la lumière, à la lueur d'une image

    Nouvelle. Sans doute toi et moi
    Tous les deux perdus dans l'océan
    Ou pourquoi pas ?
    Cachés dans un buisson de rosiers blancs

    Le discours que tu me tiens me laisse songeuse
    Très timide pourtant toi, mon élève
    Satisfaisant mes réconforts, rêveuse
    Je regarde le jour qui s'achève...

    pas de date

    *******

    Naissance au château

    Au-dessus du berceau
    Se dressait les regards beaux
    De tes parents s'aimant
    Faisant paraître sur leurs têtes
    L'amour toujours qu'ils gardaient
    Pour toi sous leurs cheveux blancs
    Le Roi, la Reine et leurs valets
    Viendront bientôt toi, t'acclamer
    L'enfant divin qu'ils voulaient tant
    Sans paroles, sans joie et pourtant immortel
    Cet amour qu'ils te donneront est éternel.

    17 mai 1999

    undefinedundefined
    « le gif et le coup de gueule du jour: sarkopensées aujourd'hui illustrée »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Février 2009 à 12:31
    Louisette
    Jolies poésies.
    2
    Lundi 23 Février 2009 à 12:32
    Louisette
    Jolies poésies.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :