• 2 ème participation au défi sur la liberté en collaborations avec missnefer

    vous trouverez le défi dans son intégralité sur la gauche en bas de mes défis

    ne pas oublier de rendre une petite visite aux participants

    en collaboration avec missnefer

     

     

     

    LE LOUP ET LE CHIEN de Jean de la Fontaine

     

        Un Loup n’avait que les os et la peau,
        Tant les Chiens faisaient bonne garde.
    Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau ; 
    Gras, poli, qui s’était fourvoyé par mégarde.
        L’attaquer, le mettre en quartiers,
        Sire Loup l’eût fait volontiers.
        Mais il fallait livrer bataille ;
        Et le Mâtin était de taille
        A se défendre hardiment.
        Le Loup donc l’aborde humblement,
    Entre en propos, et lui fait compliment
        Sur son embonpoint qu’il admire :
        Il ne tiendra qu’à vous, beau Sire,
    D’être aussi gras que moi, lui repartit le Chien.
        Quittez les bois, vous ferez bien :
        Vos pareils y sont misérables,
        Cancres, hères, et pauvres diables,
    Dont la condition est de mourir de faim.
    Car quoi ? Rien d’assuré ; point de franche lippée ;
        Tout à la pointe de l’épée. 
    Suivez-moi ; vous aurez bien un meilleur destin.
    Le Loup reprit : Que me faudra-t-il faire ?
    Presque rien, dit le Chien, donner la chasse aux gens
        Portants bâtons, et mendiants ;
    Flatter ceux du logis ; à son Maître complaire ;
        Moyennant quoi votre salaire
    Sera force reliefs de toutes les façons ;
        Os de poulets, os de pigeons :
        Sans parler de mainte caresse.
    Le Loup déjà se forge une félicité
        Qui le fait pleurer de tendresse.
    Chemin faisant il vit le col du Chien pelé.
    Qu’est-ce là, lui dit-il ? Rien. Quoi rien ? Peu de chose.
    Mais encor ? Le collier dont je suis attaché
    De ce que vous voyez est peut-être la cause. 
    Attaché ? dit le Loup, vous ne courez donc pas
        Où vous voulez ? Pas toujours ; mais qu’importe ?
    Il importe si bien, que de tous vos repas
        Je ne veux en aucune sorte ;
    Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor.
    Cela dit, Maître Loup s’enfuit, et court encor.

     

    par de zaza

     

     

    ******************

     

     

    2 ème participation au défi sur la liberté en collaborations avec missnefer

     

    par mamy annick

     

     

     

    2 ème participation au défi sur la liberté en collaborations avec missnefer

     

    par babouche rouge

     

     

     

    La liberté

    par missnefer tous le reste de ses créations sur son blog avec l'article concernant la liberté

     

     

     

    Image du Blog coursecritalliancepekin.centerblog.net
    Source : coursecritalliancepekin.centerblog.net sur centerblog.

     

    Enfant, nous recevons une éducation

    Nos parents nous impliquent leurs convictions

    Nous ne pouvons pas dire :

    La liberté nous l'avons

    Grandissant, nous prenons plus de poids dans la vie

    Nous commençons à avoir nos propres idées

    Nous n'osons pas toujours les révéler

    Elles ne sont pas forcément acceptées

    Parfois, une réponse nous est faite :

    Tais-toi, tu n'es pas en âge d'avoir la parole

    Avec la jeunesse, nous voulons sortir

    Il faut dire où nous allons

    Nous devons respecter un horaire de rentrée

    Au risque d'être privés de sortie la prochaine fois

    La liberté de notre enfance et jeunesse

    Nous ne l'avons seulement dans nos têtes

    Personne ne peut savoir à quoi nous pensons

    Devenus adultes,

    Nous pouvons prendre des distances

    Nous sommes libres de ne plus pratiquer de la même façon

    Libres de nous rapprocher ou de reculer de la religion reçue

    Nous devons tout de même obéir aux lois

    Il faut respecter le code de la route

    Si nous nous écartons du droit chemin

    Les hommes de loi nous infligent des amendes

    Lorsque nous travaillons

    Il faut suivre la marche de l'entreprise

    Ecouter les conseils de notre patron

    Au fur et à mesure des ans

    Nous pouvons donner des idées afin d'améliorer la manière d'oeuvrer

    Nous rencontrons l'âme soeur

    C'est le bonheur

    Nous avons la liberté de choisir la bonne personne

    Une fois ensemble,

    Il y a toujours des règles à suivre

    Libres à nous aussi d'éduquer nos enfants comme bon nous semblent

    Mais nos jeunes sont à nous

    S'ils commettent des erreurs

    Les parents sont rappelés à l'ordre

    Dans tout cela où est vraiment la liberté ?

    Elle existe certes

    Mais autour d'elle,

    Il y a beaucoup de contraintes

    Notre liberté commence t-elle vraiment où finit celle des autres ?

    Regardez le ciel,

    Vous y voyez les oiseaux

    Eux sont libres

    Tout l'espace est à eux

    Fatigués, ils se reposent sur les branches de l'arbre

    Ils fondent aussi leur famille dans les nids

    L'hiver, ils rapprochent des maisons

    En quête de quelques graines laissées par des âmes charitables

    D'autres ont choisi de partir vers les contrées plus chaudes

    Ils nous reviendront au printemps

    Ouvrez la cage aux oiseaux

    Ils s'envolent en vous chantant un merci

    Ouvrez les portes

    L'homme retrouve sa liberté

    Il partira lui aussi

    Peut-être portera-t-il la bonne parole

    Peut-être transmettra-t-il le plus grand des messages

    Celui de l'amour, de la paix tant désirée

    Le peuple ne sera plus opprimé

    La liberté sera reconquise.

    Pour le défi sur la liberté de Cerisette et de Miss Nefer

     

    par les mots de flipperine

    « première participation au défi en collaboration avec missnefer: la liberté telle que vous la concevez3 ème participation au défi sur la liberté en collaboration avec missnefer »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 10:28

    Bonjour ma Cerise

    Il fait froid et même que la neige s'installe un peu partout sur
    les hauteurs et même plus bas.
    Pense à bien te couvrir à bien manger avant de partir si tu dois
    sortir.
    Ne reste pas dans les courants d'air froids et pense à prendre
    des vitamines.

    Je t'ai apporté un bon café, ou thé citron ou lait, ou chicorée, ou chocolat chaud,
    avec de bonnes tartines de beurre et du miel. Rien de tel que le miel, il est
    plein de bonnes choses pour notre organisme.

    On bavarde un moment tu veux bien ?

     Mais le temps passe vite alors je remets mon p'tit manteau bien chaud,
    mes gants, mon écharpe toute douce et mon cache oreilles, puis je te dis
    aurevoir et en te faisant un petit signe de la main je referme doucement
    la porte de ton univers.

    Je te dis à mardi car lundi je serai absente, mais ne sois pas triste,
    je penserai à toi quand même.

    Passe un bon dimanche.

    Tu prends soin de toi, promis ?

    Lolli

    2
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 10:34

    bizz et bon dimanche au coin du feu;

    3
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 10:45

    merci de me citer parmi les participations cela fait grand plaisir

    4
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 11:26

    bonjour Cersie , tant de choses à dire....je pense là tout de suite parce que je suis en train de l'entendre chanter, autre chose, à sa chanson sur la liberté de penser de Florent Pagny, il faudrait un deezer de lui

    bisous et bon dimanche

    5
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 11:26

    Coucou p'tite cerise, oui prends c'est pour toi que je l'ai fait et là je la vois sur ton blog, merci, punaise tu es malade, j'espère que le fait de te coucher va arranger les choses, moi j'ai une rage de dents ( on rigole pas sinon je mord). Reposes toi bien et reviens en pleine forme

    de gros bzou bzou et un grog au rhum!!!

    6
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 11:55

    en ce qui nous concerne nous allons passer NOEL chez notre frère en Belgique (sauf si neige) nous resterons 8 jours, et ensuite retour pour La Manche tous ensembles afin de fêter le jour de l'An, cela fait 4 ans que nous n'avons pas fait de fête de famille, une seule chose maman ne sera pas avec nous, elle serait trop pertubée par rapport à son problème (d’Alzheimer) mais bon elle est très bien à la maison de retraite, comme elle dit "jai mes copines, et lorsque nous la sortons un peu elle est pressée de rentrer" - je laisse faire maintenant , je deviens très cool, et ainsi je suis mieux - bisous et bon dimanche (nous avons la petite fille jusqu'à lundi matin) Mamy Annick

    7
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 12:34

    Bonjour,ma chère Cerisette.

    Tu es malade ?

    Surtout soignes-toi bien.

    Mon homme,malade,depuis 4 jours,commence a etre presqu'infect...

    Je "t'offre"cette aquarelle,pour le défi : 

    LA LIBERTE

     

    Et comment,qu'elles se dépèchent,pour rejoindre leur LIBERTE;

    Je voulais mettre cette petite touche amusante,dans ce grand mot,qu'est la LIBERTE

    J'ai fait cette aqua,parmi mes premières il y a bien 7 ans.

    Bisous.Aimée

     

    8
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 15:40

      Liberté

    Sur mes cahiers d'écolier
    Sur mon pupitre et les arbres
    Sur le sable sur la neige
    J'écris ton nom

    Sur toutes les pages lues
    Sur toutes les pages blanches
    Pierre sang papier ou cendre
    J'écris ton nom

    Sur les images dorées
    Sur les armes des guerriers
    Sur la couronne des rois
    J'écris ton nom

    Sur la jungle et le désert
    Sur les nids sur les genêts
    Sur l'écho de mon enfance
    J'écris ton nom

    Sur les merveilles des nuits
    Sur le pain blanc des journées
    Sur les saisons fiancées
    J'écris ton nom

    Sur tous mes chiffons d'azur
    Sur l'étang soleil moisi
    Sur le lac lune vivante
    J'écris ton nom

    Sur les champs sur l'horizon
    Sur les ailes des oiseaux
    Et sur le moulin des ombres
    J'écris ton nom

    Sur chaque bouffées d'aurore
    Sur la mer sur les bateaux
    Sur la montagne démente
    J'écris ton nom

    Sur la mousse des nuages
    Sur les sueurs de l'orage
    Sur la pluie épaisse et fade
    J'écris ton nom

    Sur les formes scintillantes
    Sur les cloches des couleurs
    Sur la vérité physique
    J'écris ton nom

    Sur les sentiers éveillés
    Sur les routes déployées
    Sur les places qui débordent
    J'écris ton nom

    Sur la lampe qui s'allume
    Sur la lampe qui s'éteint
    Sur mes raisons réunies
    J'écris ton nom

    Sur le fruit coupé en deux
    Du miroir et de ma chambre
    Sur mon lit coquille vide
    J'écris ton nom

    Sur mon chien gourmand et tendre
    Sur ses oreilles dressées
    Sur sa patte maladroite
    J'écris ton nom

    Sur le tremplin de ma porte
    Sur les objets familiers
    Sur le flot du feu béni
    J'écris ton nom

    Sur toute chair accordée
    Sur le front de mes amis
    Sur chaque main qui se tend
    J'écris ton nom

    Sur la vitre des surprises
    Sur les lèvres attendries
    Bien au-dessus du silence
    J'écris ton nom

    Sur mes refuges détruits
    Sur mes phares écroulés
    Sur les murs de mon ennui
    J'écris ton nom

    Sur l'absence sans désir
    Sur la solitude nue
    Sur les marches de la mort
    J'écris ton nom

    Sur la santé revenue
    Sur le risque disparu
    Sur l'espoir sans souvenir
    J'écris ton nom

    Et par le pouvoir d'un mot
    Je recommence ma vie
    Je suis né pour te connaître
    Pour te nommer

    Liberté

    Paul Eluard
    in Poésies et vérités, 1942
    Ma participation à ton défi sur la "Liberté " Bises cerisette @++++

    9
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 17:50

    liberté d'expression ? certainement pas car quand tu n'es pas d'accord avec certaines choses, on te traite de raciste mais  ça vient de gens sectaires dont je les laisse lire   roo bisouss cerisette

    10
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 18:00

    ce sont de très belles participations

    merci de nous offrir ce doux moment de partage

    Belle fin de journée

    Bisous du dimanche

    11
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 19:02

    Bonne soirée, biz.

    12
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 23:08

    salut

    pas mal la fable sur le loup et le chien

    la liberté n'a pas de prix

    bonne journée

    13
    Lundi 18 Novembre 2013 à 00:22
    j'espere que tu vas mieux. encore une nouvelle semaine qui redémarre bon lundi au soleil, ou au boulot ...
    14
    Lundi 18 Novembre 2013 à 05:16

    un petit passage matinale pour te souhaiter une bonne journée - demain grand jour signature acte vente maison familiale - bisous Mamy Annick

    15
    Lundi 18 Novembre 2013 à 06:42

    BONJOUR  CERISE

    AVEC LA FRAICHEUR 04°

    ET DEUX JOURS OU LE SOLEIL

    NOUS A RENDU VISITE

    DU TOUT BON POUR LE MORAL

    MALGRE LES DIX DEGRES

    L'AUTOMNE FAIT PLACE  A L'HIVER

    BON DEBUT DE SEMAINE

    BISOUS J-G-R-C

     

    16
    Lundi 18 Novembre 2013 à 10:05

    bon début de semaine;

    bises;

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :